Sans vidéosurveillance, ni police municipale, la ville d’Issy-les-Moulineaux est pourtant l’une des plus sûres du Grand Paris. Entretien avec André Santini, maire de la commune depuis 37 ans, sur la politique de sécurité et le rôle des nouvelles technologies.

Treizième ville la plus sûre sur 143 communes du Grand Paris, pour les violences physiques non crapuleuses (sans intention de voler), 19e pour les violences physiques crapuleuses, 31e pour les destructions et dégradation… Le rapport annuel 2016 de l’Observatoire national de la délinquance et des réponses pénales montre qu’Issy-les-Moulineaux est l’une des villes les plus sûres du Grand Paris.

Et ce sans installer de caméras dans ses rues, sans fournir des bataillons de policiers municipaux. À la place, 10 % du budget de la ville, soit 15 millions d’euros, alloués à l’animation et la prévention. Entretien avec André Santini pour mieux comprendre comment la sécurité est à ses yeux un enjeu de responsabilité collective.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s