Le terrorisme peut-il gagner
la guerre contre les démocraties ?

Général d’armée
Ancien directeur général de la gendarmerie

Diplômé de l’école spéciale militaire de Saint-Cyr, le Général Guy Parayre entre en gendarmerie en 1970. Il y exerce de nombreuses fonctions dont le commandement du groupement de l’Isère à Grenoble (1989), de la circonscription de gendarmerie sud à Marseille (1998), puis de la région de gendarmerie ouest à Rennes (2000) avant de devenir sous-directeur des opérations en août 2001.

En 2004, il est nommé directeur général de la gendarmerie nationale par Jacques Chirac. Une surprise : depuis 1947, la gendarmerie nationale n’avait plus été dirigée par un militaire, mais par des préfets ou hauts magistrats. Il y reste jusqu’en 2008.

Le général Guy Parayre avait déjà créé la surprise en 2002 lorsque Nicolas Sarkozy avait fait appel à lui au ministère de l’Intérieur comme conseiller pour la sécurité du ministre de l’Intérieur.

Depuis 2008, il est consultant, exerçant notamment la fonction de conseiller du président au sein d’Engie Ineo

Le général Guy Parayre est Grand-officier de la Légion d’honneur et Officier de l’Ordre national du Mérite.

 

Retrouvez la tribune de Guy Parayre : Le terrorisme peut-il gagner la guerre contre les démocraties ?

TOUS NOS INVITÉS

(photo d’en-tête : © Mike Piscitelli)